Le temps file

Il s’en est passé des choses depuis mon dernier article. Ça a d’abord été la conclusion de la saison 2021 avec de belles vendanges ensoleillées, mais longues et bien étalées entre mi-septembre et fin octobre ! Merci beaucoup à Camille, Adèle et Christelle d’avoir été fidèles au poste ! Grâce à vous les filles, nous avons pu tout rentrer sereinement et un superbe travail de tri à la vigne a été fait. Des égrappages en douceurs, des pressoirs à rallonges et des macérations toutes en infusions, voilà ce qui a suivi. Si les rendements sont tous petits (entre 5 et 20hl), avec les gels et le mildiou, le superbe travail de selection a permis de rentrer de beaux jus qui ont bien fermenté.

2022 a mal commencé entre les salons reportés et les livraisons de matières sèches (bouteilles) annulées, mais tout semble peu à peu rentrer dans l’ordre. Les salons ont enfin pu se faire sereinement (enfin quand il n’y avait pas besoin de bouteilles) et ça fait du bien. J’en profite pour remercier les Vins Anonymes pour leur invitation. J’ai ainsi pu ouvrir de nouveaux marchés et rencontrer de supers collègues ! Le salon Canons a encore été une réussite avec une ambiance vraiment géniale et je suis bien triste de ne pas avoir eu de bouteilles pour y présenter mes nouvelles cuvées.


À la vigne, la taille est terminée (sauf sur une parcelle où je teste la taille en deux fois pour lutter contre le gel), les bois sont sortis et les moutons terminent les derniers brins d’herbes de la Friche avant de rejoindre les prairies de Beaulieu et Chalonnes. Une chouette expérience d’entraide paysanne avec Berenger Arnould des 2 roux de la Loire, berger pastoral, qui prend soin de nos paysages avec ses moutons ardennais, l’hiver dans les vignes, l’été dans les zones naturelles protégées. 70 arbres en tout genre ont été plantés dans la parcelle des Cailloux (charmes, érables, muriers blancs, pommiers sauvages, poiriers sauvages, figuiers, noisetiers…) avec l’aide de mission bocage, Adèle Coguic, Marie Carroget et Elodie Louchez.


Au chai, les premières mises en bouteille devraient se tenir la semaine prochaine, avec Dahlia 2021 et Hangbé 2021. Hangbé est un vin rouge tout nouveau, 100% grolleau noir, avec une magnifique étiquette faite par Dominique Tourrette Beaumont (aurait-on un lien de famille ?). Hangbé est un hommage à Tassin Hangbé, reine du royaume de Dahomey (Benin) qui permit l’accès aux femmes aux métiers artisanaux, aux métiers militaires (un régiment féminin qui existe encore aujourd’hui) et mit en place une médiation dans la collectivité agricole. Mais il y a bien d’autres surprises à venir !

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *