Mes vins 2017

2017 a été le millésime des deux premières cuvées vins de France. À l’image de la météo d’alors, ce sont toutes des cuvées de grand soleil. Je n’ai plus de stock disponible.


B1E3487D-730D-41D6-8EE1-ADAB7F1008FD

Rosé sec et chaleureux, Dahlia est un assemblage de Pineau d’Aunis et de Cabernet franc (50%-50%) issus d’une même parcelle. C’est un vin d’apéritif et de grillades qui appelle le soleil autant par sa couleur profonde et intense que par ses arômes de pistaches grillées, fruits rouges bien mûrs et sa petite note épicée et poivrée si typique du Pineau d’Aunis.

Télécharger sa fiche technique ici :  FicheTechDahlia17

Pleines de santé, ces vignes de 1981 sont sur une parcelle argilo-limoneuse qui plaît beaucoup aux deux cépages concernés. Les faibles rendements ont été privilégiés (et accentués par la sécheresse) pour cette première année d’observation : 8hl/ha. Les raisins ont été récoltés à la main le 23 septembre 2017. L’idée était d’attendre une pleine maturité sur tous les plans (sucres, tanins, peaux, rafles…). Ils ont été directement pressés à l’ancienne sur mon vieux pressoir vertical sans macération. Le débourbage a été fait à froid. Les fermentations ont suivi rapidement et naturellement. Afin de le préserver de l’oxydation, le vin est resté sur ses lies en cuve pour un élevage sans aucun intrant. Pour sa mise en bouteille le 2 avril 2018, il n’a eu besoin d’aucun collage ni filtration. C’est une cuvée archinature sans sulfites ajoutés.


4ECC5883-5879-44AE-8174-F417642DD93B.jpeg

Blanc liquoreux d’une belle couleur dorée,  Cocous est un 100 % Chenin botrytisé issu d’une parcelle plantée il y a 80 ans. C’est un vin de dessert et de fête qui laisse exploser en bouche des arômes de coing, de miel, de poire et d’agrumes avec une note acidulée pour accompagner harmonieusement le sucre résiduel.

Télécharger sa fiche technique ici : FicheTechCocous17

Les Cocous ont été élaborés à partir de la première trie réalisée le 10 octobre 2017 sur les grappes de chenin botrytisé (la fameuse pourriture noble) de nos vieilles vignes âgées de 80 ans. Tous les grains ont soigneusement été sélectionnés à la main à la maturité optimale puis pressés dans le pressoir en bois vertical, avec un rendement de 3,5hl/ha. Après un première débourbage à froid, la fermentation s’est tout de suite enclenchée. La vague de froid de la fin du mois a permis de la ralentir puis de la stopper pour conserver un peu de sucre. S’en est suivi un élevage sur lie en cuve inox. Ils ont été mis en bouteille le 19 juin 2018 (jour fruit, lune descendante). Un minimum de sulfites a été rajouté pour assurer la stabilité en présence de sucres car Cocous n’a pas été filtré.